Grève : Indemnisation et remboursement

Vous avez tout préparé pour des vacances tant attendues, mais au moment du départ, les avions ont décidé de rester au sol. La grève est un imprévu malheureusement trop fréquent pour le voyageur, qui engendre bien des désagréments : vol retardé, vol annulé, correspondance manquée, valises égarées…

Mais sachez qu’en cas de vol annulé ou retardé à cause d'une grève, vous avez des droits : l'Union Européenne, notamment, protège ses passagers avec le règlement CE 261/2004. Selon la distance de votre vol et la durée du retard, vous pouvez prétendre à une indemnisation allant jusqu'à 600 euros. 

Spécialiste français de l’indemnisation des passagers aériens, Air Indemnité est là pour aider toutes les victimes des grèves. 

Voyage perturbé à cause d'une grève

Chaque année, un grand nombre de voyageurs aériens voient leurs plans bouleversés par des grèves ou des vols modifiés (annulés, retardés…). En Europe, sur 20 millions de passagers touchés par ces aléas, à peine 10% tentent d'obtenir réparation pour leurs désagréments. 

En France, c'est près de 220 000 âmes voyageuses qui font face à ces situations imprévues sans oser faire de demande d'indemnisation. 

Pourquoi si peu d'actions ? L'ignorance des droits des passagers y est pour beaucoup, ainsi que le côté chronophage de ces longues procédures.

Face à une grève, vous vous sentez désemparé ? Sachez qu'Air Indemnité est là pour vous guider dans ce labyrinthe et vous aider à revendiquer ce à quoi vous avez droit.

Dans quels cas puis-je être indemnisé en cas de grève d’une compagnie aérienne ?

Les perturbations de vols, qu'il s'agisse de retards, d'annulations ou de refus d'embarquement, peuvent être une source majeure de stress pour les voyageurs. 

Heureusement, le règlement européen CE n° 261/2004 vient à la rescousse des usagers aériens en assurant leur protection. 

Vous pouvez prétendre à une indemnisation si votre vol est soit au départ, soit à destination de l'Union Européenne et que la perturbation est causée par la compagnie. Mais attention ! Ce droit s'applique sous conditions : 

  • si vous avez subi un retard, celui-ci doit être d'au moins 3 heures,
  • si vous avez subi une annulation, vous ne devez pas en avoir été informé(e) plus de 14 jours avant le départ,
  • ou si vous avez subi un refus d'embarquement suite à une grève

Quels sont les différents cas d’indemnisations :

Il n’est possible d’obtenir une indemnisation que si la perturbation est directement imputable à la compagnie aérienne. Les grèves qui échappent à la responsabilité directe de la compagnie aérienne ne peuvent pas donner lieu à une indemnisation.

Type de grève

Pouvez-vous obtenir une indemnisation ?

Grève du personnel au sol de la compagnie aérienne

Oui

Grève des contrôleurs aériens

Non

Grève du personnel au sol de l'aéroport

Non

Grève des services de catering à bord

Oui

Hôtesses et stewards de la compagnie aérienne

Oui

 

Vous ne pourrez prétendre à une indemnisation que si la grève touche le personnel directement rattaché à la compagnie aérienne, tels que les pilotes ou l'équipage.

En revanche, les mouvements de grève concernant d'autres intervenants comme les agents de sécurité de l'aéroport, les porteurs de bagages ou le personnel en charge de la régulation du trafic aérien relèvent de "circonstances extraordinaires" échappant au contrôle de la compagnie. Dans ces situations, celle-ci n'est pas obligée de vous dédommager.

Quelles sont les obligations de la compagnie aérienne lors d’une grève vis-à-vis des usagers ?

Lorsqu'une grève perturbe les vols, la compagnie aérienne n'est pas un simple témoin passif. Elle a des obligations envers ses passagers. 

En premier lieu, elle doit informer les usagers de la situation au plus tôt. 

Si le vol est annulé ou retardé de plus de deux heures, la compagnie doit offrir des rafraîchissements, de la nourriture et, si nécessaire, un hébergement ainsi que le transport entre l'aéroport et le lieu d'hébergement. 

De plus, selon le règlement européen CE n° 261/2004, en cas d'annulation, la compagnie doit proposer soit le remboursement du billet, soit un réacheminement vers la destination finale. 

Des obligations qui visent à minimiser l'inconfort des passagers et à garantir leurs droits. 

A quelles indemnités avez-vous droit suite à la grève d’une compagnie aérienne ?

Lorsque vous faites face à l'annulation de votre vol et que vous n'avez pas été prévenu au moins deux semaines avant le jour prévu de votre départ, vous avez le droit, outre les solutions offertes par la compagnie aérienne, à une indemnisation pour le désagrément subi. 

Cette compensation financière est soumise à des montants forfaitaires, variant en fonction de la distance de votre voyage :

  • Pour un trajet allant jusqu'à 1 500 km, vous pouvez prétendre à une indemnisation de 250 €.
  • Pour un vol dont la distance est comprise entre 1 500 km et 3 500 km (ainsi que pour les vols intracommunautaires de plus de 3 500 km), l'indemnisation s'établit à 400 €.
  • Enfin, pour un voyage de plus de 3 500 km vers ou depuis un pays hors de l'Union Européenne, l'indemnité est de 600 €.

Comment déposer une réclamation dans le cadre d’une grève ?

Subir une grève est frustrant. Mais il est possible de réclamer ce qui vous est dû :

  • Rassemblez d'abord tous vos documents de voyage : cartes d'embarquement, confirmations, justificatifs de frais engagés.
  • Rendez-vous sur le site de la compagnie aérienne et complétez le formulaire dédié aux réclamations (n'oubliez pas, vous avez 5 ans pour le faire après l'incident).
  • Ne négligez pas vos documents administratifs : archivez toutes vos interactions avec la compagnie, que ce soit par courriel ou courrier.

Si la démarche vous semble ardue, sachez que des professionnels sont là pour vous aider. Avec Air Indemnité, vous bénéficiez du soutien d'une équipe de spécialistes, prête à vous guider dans votre démarche.

Obtenez jusqu’à 600€ d’indemnisation par passager !

Déposez ICI votre dossier de réclamation

Avec un taux de réussite de 95 %, Air Indemnité applique la devise « No Win, No Fee » : vous ne payez que si vous finissez par obtenir une indemnisation. Si la compagnie aérienne rejette votre demande d'indemnisation pour un vol annulé, aucun frais de dossier ne vous est facturé. En cas de succès, la rémunération ne s'élève qu’à 30 % TTC de la somme totale récupérée.

Pourquoi choisir de passer par Air Indemnité pour gérer votre dossier de réclamation ?

Naviguer dans le dédale des réclamations aériennes peut s'avérer complexe et décourageant. Air Indemnité intervient telle une bouée de sauvetage. 

Voici quelques raisons de nous choisir :

  • Expertise : avec une solide expérience dans le domaine des indemnisations, Air Indemnité sait comment maximiser vos chances d'obtenir gain de cause.
  • Économie de temps : au lieu de passer d'innombrables heures à remplir des formulaires et à relancer les compagnies, confiez votre dossier à des professionnels qui s'occuperont de tout.
  • Sans risque financier : notre devise "No Win, No Fee" garantit que vous ne paierez rien si vous n'obtenez pas d'indemnisation.
  • Taux de réussite élevé : avec un taux de succès impressionnant, vous maximisez vos chances d'indemnisation en passant par eux.

Choisir Air Indemnité, c'est opter pour la tranquillité d'esprit, l'efficacité et l'expertise.

Vols indemnisés, ce sont nos clients qui en parlent le mieux !

4.5/5
Empty star Empty star Empty star Empty star Empty star
Full star Full star Full star Full star Full star

13467 avis clients

Stars off small
Stars on small

Thiaba, 05/02/2024

C’est parfait
Indemnité obtenue
300 €
Stars off small
Stars on small

Ramatoulaye, 14/02/2024

Bien 👍
Indemnité obtenue
600 €
Stars off small
Stars on small

MICHEL, 14/02/2024

Très bien
Indemnité obtenue
1200 €
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici